Avez-vous pensé à utiliser des couches lavables ? Je parie que vous y avez songé… un peu, beaucoup?

Vous avez eu le déclic car vous êtes sensible à l’impact que les couches jetables peuvent avoir sur l’environnement.

Mais il y a aussi l’impact sur la santé d’un enfant. 

Et puis, acheter des couches jetables représente une dépenses quotidienne ! Avoir des couches lavables pourrait vous faire faire des économies conséquentes .

Les couches lavables sont-elles faites pour vous ?

Les couches lavables ont beaucoup d’avantages :

  • Pratiques, grâce aux scratchs, aux pressions et aux élastiques.
  • Economiques, on n’achète plus les paquets de couches jetables (des fois certes en promo…), mais dès le 1er enfant on fait 50% d’économie.
  • Saines, les couches jetables classiques contiennent du gel absorbant et des absorbants d’odeurs de synthèse, tandis que les couches lavables sont souvent composées de matières naturelles. Les nôtres sont même certifiées par le label Oeko-tex, qui garantit l’absence de substances nocives dans le textile. Elles offrent une évidente sérénité car elles vous préservent des allergies.
  • Écologiques, un enfant utilise en moyenne 3800 couches jetables. Ce qui produit 1 tonne de déchets. Les couches lavables font moins de 10 kg de déchets.  De plus, les gels absorbants présents dans les couches jetables empêchent la dégradation rapide des urines.

Avant de courir acheter vos couches lavables :

Il y a 3 grands systèmes : 

Le système couche + culotte (couche classique) :
C’est une couche absorbante, en éponge de bambou (ou souvent microfibre) que l’on va recouvrir d’une culotte imperméabilisée (en général du PUL).
C’est un système adapté pour la journée mais qui peut être assez imposant sur les fesses de bébé. Il est toutefois idéal pour la nuit car très absorbant !

Le TE1 (tout en un) : 
Les parties absorbantes et imperméables sont réunies. Il n’est donc pas nécessaire d’ajouter une culotte imperméable. On peut éventuellement ajouter un insert absorbant pour compléter l’absorption. Au lavage, cet insert se détache de la couche et se déplie pour un séchage plus rapide.
C’est un système idéal pour la journée, car il est plus léger sur les fesses des bébés. Il faut tout de même le changer plus souvent au cours de la journée.interieur couche lavable

Le TE2 (tout en deux) :
Ce système est composé d’une partie extérieure imperméable sur laquelle on vient placer un insert intérieur absorbant. En cas de pipi, la culotte imperméable peut être réutilisée pour un autre change si elle n’est pas touchée par les urines ou les selles. Par contre l’insert absorbant est à changer.
Ce système est idéal pour la journée et les voyages.

Vous trouverez 2 systèmes de tailles :

Des couches évolutives :
Un système d’ajustement pour rétrécir ou grandir la couche en fonction de la taille du bébé. Cette couche grandira avec votre bébé, en général ces couches commencent à 5 kg et vont jusqu’à 15 kg.couche lavable bleu pois

Des couches à tailles (multi-tailles) :
XS, S, M, L ou XL, chaque couche est ajustée à la taille/poids du bébé.
Un enfant utilise 2 ou 3 tailles de sa naissance jusqu’à sa propreté.

De manière générale, ces modèles et systèmes de couches dépendent de la corpulence de votre bébé.

Sur un bébé tout fin ou sur un bébé avec de beaux cuissots, avec le même poids, les couches n’auront pas le même rendu et donc pas la même étanchéité car les élastiques ne les gaineront pas de la même façon.  

Oui, la location peut être un bon moyen de tester le modèle de couche pour votre bébé !

Je connais les conseillères Apinapi et Mybabyloc pour en louer.

J’ai encore beaucoup de choses à vous raconter sur les couches lavables, si vous avez des questions, contactez nous !

Karine.

couche lavable apinapi