Comment éviter les irritations cutanées de votre bébé?

Des agressions au quotidien

Vous venez d’avoir un bébé et vous êtes aux anges ! Mais il ne faut pas négliger les soins à apporter à ce petit bout tout jeune et à la peau fragile. Ka.ji.ji vous donne quelques conseils à appliquer pour éviter l’irritation cutanée de votre nouveau-né. 

 

Si un nourrisson a un capital cellulaire important, sa peau est plus fine et donc plus fragile : 

 

  •   Lorsqu’il vient au monde, votre bébé a une peau déshydratée. Le film hydrolipidique protecteur, composé de sueur et de sébum, n’apparaît que plus tard.
  •   Jusqu’à ses deux ans, sa peau ne remplit pas entièrement sa fonction barrière.

 

Cela peut avoir des conséquences néfastes :

 

  •   Sa peau est plus sensible aux agressions de l’environnement : soleil, vent, froid, frottements, macération sous les couches …
  •   Elle se dessèche plus facilement,
  •   Elle réagit plus intensément aux produits irritants, pouvant provoquer des allergies. 

 

<h2>Utiliser des lingettes lavables et réutilisables</h2>



C’est pourquoi il est plus apaisant, plus écologique et plus économique d’utiliser des lingettes lavables et réutilisables, comme celles fabriquées par Ka.ji.ji, 100% made in France, plutôt que des cotons ou des lingettes jetables. Ainsi vous participez aussi à la réduction des déchets. De plus, elles sont fabriquées en Esat et participent ainsi à l’insertion des personnes en situation de handicap. 


Il est assez efficace d’utiliser les carrés de coton lavables pour bébé, simplement en les imbibant d’eau ! Aucun produit chimique n’est alors en contact avec la peau de bébé. Attention tout de même à l’eau trop calcaire ! Vous pouvez, dans ce cas, utiliser de l’eau minérale ou de l’eau florale. 

 

Utiles pour le change de votre bébé, ces tissus en viscose de bambou certifiée Oeko-tex® avec Imprimé coton bio certifié GOTS® sont éco-responsables. Vous pouvez les laver à la main ou en machine à 40 degrés et les passer au sèche-linge en utilisant le mode doux. 

Il convient de les utiliser par tapotement et non par frottement, ce qui permettra aussi d’éviter l’irritation cutanée de votre bout de chou. 

En utilisant le coton bio vous protégez la planète et vous contribuez à soutenir les petits producteurs

Il faut savoir que l’industrie textile est l’une des plus polluantes de la planète et la culture du coton en fait partie. D’une part, cette plante nécessite beaucoup d’eau pour être cultivée et 25% des insecticides utilisés dans le monde servent à sa culture. Les conséquences environnementales, sanitaires ou sociales en sont assez désastreuses. 

 

Le coton biologique ne requiert pas d’engrais chimique mais plutôt du compost naturel. 

Une consommation moins importante d’eau

La culture du coton biologique requiert beaucoup moins d’eau que le coton produit à échelle industrielle, car : 

  • les sols retiennent mieux l’eau de pluie, étant plus riches
  • l’eau n’est pas nécessaire pour diluer les pesticides puisqu’il ne sont pas utilisés pour le coton biologique

Réduction des problème de santé

Les producteurs et habitants des zones dans lesquelles les pesticides sont utilisés pour cultiver le coton voient leur santé mise en danger. Les ouvriers de certains pays comme l’Inde ou le Bengladesh ne peuvent pas toujours se procurer les protections nécessaires, car elles sont onéreuses. Les produits chimiques se retrouvent aussi dans l’eau et dans les sols et causent de gros problèmes sanitaires, pour ceux qui vivent à proximité. Les cas de cancer, même chez les enfants, sont donc en hausse dans ces régions. 

 

La production de coton biologique est donc beaucoup plus saine et impose moins de pression de productivité aux ouvriers. 

Moins néfaste pour l’environnement

Les terres sont profondément polluées par les insecticides, herbicides, pesticides… et notre écosystème se détruit à petit feu. Le coton biologique n’en utilise pas et est moins néfaste pour l’environnement.

Plus durable

Le coton biologique est connu pour être plus durable que le coton traditionnel. En effet, ses fibres sont mieux préservées et ne sont pas abîmées par les traitements chimiques. 

< script > window.axeptioSettings = { identifiant client : " 62b0849102449e7f754fd94c " , cookiesVersion : " ka-ji-ji-fr-2 " , } ; ( fonction ( ré , s ) { var t = ré . getElementsByTagName ( s )[ 0 ], e = ré . createElement ( s ); e . asynchrone = vrai ; e . src = "//static.axept.io/sdk.js" ; t . parentNode . insertBefore ( e , t ); } )( document , "script" ); < / script >